La passion à l'échelle de l'histoire


 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ce jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
saran
Pilier de comptoir
avatar

Nombre de messages : 6679
Age : 60
Localisation : BALMA 31
Humeur : les sanglots longs des violons de l'automne berce mon coeur d'une langueur monotone
Date d'inscription : 12/02/2013

MessageSujet: ce jour   Mar 18 Juin 2013, 12:01

LES FRANCAIS PARLENT AUX FRANCAIS 18 juin 1940
Gal de GAULLE
fred
Revenir en haut Aller en bas
EUSKA
Doré sur tranche
avatar

Nombre de messages : 8492
Age : 42
Localisation : Dans ma maison à Môa
Humeur : COOL
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: ce jour   Mar 18 Juin 2013, 12:04

Revenir en haut Aller en bas
saran
Pilier de comptoir
avatar

Nombre de messages : 6679
Age : 60
Localisation : BALMA 31
Humeur : les sanglots longs des violons de l'automne berce mon coeur d'une langueur monotone
Date d'inscription : 12/02/2013

MessageSujet: Re: ce jour   Mar 18 Juin 2013, 12:07

merci ,bruno ne pas oublier
fred
Revenir en haut Aller en bas
Pat95
Doré sur tranche
avatar

Nombre de messages : 13717
Age : 62
Localisation : Taverny (95)
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: ce jour   Mar 18 Juin 2013, 12:36

Peu l'ont entendu ce jour-là mais quel symbole !

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
globtrotter
Pilier de comptoir
avatar

Nombre de messages : 5568
Age : 73
Localisation : loin de mes racines
Humeur : ça dépend ce que j'ai en face de moi
Date d'inscription : 03/04/2012

MessageSujet: Re: ce jour   Mar 18 Juin 2013, 13:16

Bonjour,

Oui très peu de français ont entendu l'appel du Général De Gaulle, mais certains avaient déjà un esprit de résistant en eux.
Je pense à ceux qui montaient des barricades pour ralentir les troupes allemandes. Je pense aussi à ceux qui comme mon père
sont allé récupérer des armes et de l'équipement, car il y avait une lueur d'espoir que la partie n'était pas totalement finie.
D'autres ont tout abandonné pour partir avec une musette une couverture et un fusil de chasse, comme un gars de ma commune. Que sont ils devenus.... morts au bord d'une route, dans un camp de déportation ou dans les sables de Libye???
N'oublions jamais que c'est grâce à ce formidable élan de courage et de volonté que nous sommes libres!!!

 Amicalement
 @+   Yves
Revenir en haut Aller en bas
Pat95
Doré sur tranche
avatar

Nombre de messages : 13717
Age : 62
Localisation : Taverny (95)
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: ce jour   Mar 18 Juin 2013, 20:27

C'est sûr qu'on résistait d'une manière ou d'une autre, avec des moyens du bord. Papa m'a raconté qu'un jour les Allemands exigeaient de leur remettre toutes les armes dont les Français étaient en possession. Mon grand-père qui a fait 14-18, mais plutôt genre "père tranquille", n'a pas voulu leur remettre son revolver d'ordonnance, souvenir de sa guerre. Qu'a-t-il fait ? Il l'a balancé dans la Seine. Son acte de résistance ! Very Happy Par la suite, comme il travaillait dans la SNCF, il a réussi à caser son fils (mon père) dans la SNCF pour éviter de le voir partir en STO. Papa a écrit des souvenirs sympas sur cette période.
L'autre grand-père qui, lui aussi, a fait 14-18, a failli partir pour l'Angleterre à bord d'un croiseur car il avait la charge des tourelles comme mécanicien de l'arsenal de Lorient. C'est la mort dans l'âme qu'il est descendu du bateau car il devait s'occuper de sa famille. Plusieurs fois, il grommelait pendant l'occupation : "Ah ! si vous n'étiez pas là, j'aurais été en Angleterre !!" tongue
A côté de chez lui, il y avait une pièce de la FLAK et il menait alors discrètement une campagne de démoralisation des servants qui étaient de braves pépères : "vous verrez, ce sont les Anglais qui gagneront la guerre !!". On n'a jamais dit si ces braves gens ont finalement déserté. En tout cas, il n'a jamais été inquiété ! Maman, qui était une gamine de 13-15 ans, était déjà fan de de Gaulle car il était, à ses yeux semblable, à... Robin des Bois !!! L'homme qui affrontait le Shérif et ses hommes !!

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Xilef
Pilier de comptoir


Nombre de messages : 1019
Localisation : Saumur
Date d'inscription : 24/02/2009

MessageSujet: Re: ce jour   Mar 18 Juin 2013, 21:57

Chez, moi toute la famille est parti dans le maquis, évidemment en haute savoie c'était facile...
Mon grand père dans le chablais a participé à la libération de sa ville thonon, et nous avons toujours à la maison un pistolet pris à un officier allemand de la SS totalement offusqué qu'on le désarme ! malgré les convention de geneve

Mon grand père lui, était avec Tom Morel aux glières, il faisait partie de la petite poignée qui a réussit à s'enfuire par les falaises. Il ne parle d'ailleurs que très peu de cette période, car les souvenirs de guerre (la vraie, celle ou les gens s'entre tuent ) sont douloureux.

Il est vrai que leur père s''était fait assassiné par la milice devant la porte de chez lui, un soir de Noel alors qu'il attendais sa famille venu d'annecy en Train

Enfin le plus petit de la famille, passait des aviateurs anglais de Thonon jusqu'en suisse avec une barque... et revenait avec des cigarettes

la haute savoie a finalement foutue dehors les allemands, sans aide des alliés, a qui il reprochaient nottament, l'abandon du maqui des glières, sucité par les alliés pour detourner l'attention des allemands, qui ont du utiliser une division de para pour en venir à bout
Revenir en haut Aller en bas
globtrotter
Pilier de comptoir
avatar

Nombre de messages : 5568
Age : 73
Localisation : loin de mes racines
Humeur : ça dépend ce que j'ai en face de moi
Date d'inscription : 03/04/2012

MessageSujet: Re: ce jour   Mer 19 Juin 2013, 00:48

Bonjour


 Partir pour le maquis, je pense que ce n'était pas facile, c'était un prise de position où la vie pouvait basculer d'un moment à l'autre. Une mauvaise rencontre, un dénonciation et c'était l'exécution devant le reste de la famille pour impressionner.
Quand tu dis que l'officier SS n'était pas heureux d'être désarmé malgré la convention de Genève, est-ce qu'il s'en préoccupait avant de ces conventions?? ça m'étonnerait beaucoup.
  Je tire un grand coup de chapeau à tous ces gars qui ont pris le maquis et qui en Savoie se sont libérés seul, plus ou moins
abandonnés par les alliés qui n'y croyaient pas ou qui n'avaient pas confiance.

Souvenons nous de ces gars courageux, et qu'ils aient notre respect.

Amicalement
 @+   Yves
Revenir en haut Aller en bas
caporal PLOUQUE
Pilier de comptoir
avatar

Nombre de messages : 1071
Date d'inscription : 19/03/2008

MessageSujet: Re: ce jour   Mer 19 Juin 2013, 16:35

Waterloo aussi .....
Revenir en haut Aller en bas
Pat95
Doré sur tranche
avatar

Nombre de messages : 13717
Age : 62
Localisation : Taverny (95)
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: ce jour   Mer 19 Juin 2013, 20:06

globtrotter a écrit:

Quand tu dis que l'officier SS n'était pas heureux d'être désarmé malgré la convention de Genève, est-ce qu'il s'en préoccupait avant de ces conventions?? ça m'étonnerait beaucoup.
 

Il n'y a rien de plus vexant pour un soldat qui se dit d'élite que d'être désarmé par un civil en arme !!! tongue
En réalité, le maquisard a eu raison de le faire car il s'est certainement souvenu que le célèbre Morel dit Tom (une belle figure d'officier du maquis des Glières) avait été abattu par un milicien fait prisonnier car il a eu la naïveté de croire à la parole d'un officier de la Milice en lui laissant l'arme !

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Xilef
Pilier de comptoir


Nombre de messages : 1019
Localisation : Saumur
Date d'inscription : 24/02/2009

MessageSujet: Re: ce jour   Jeu 20 Juin 2013, 12:16

Citation :
Je tire un grand coup de chapeau à tous ces gars qui ont pris le maquis et qui en Savoie se sont libérés seul, plus ou moins
abandonnés par les alliés qui n'y croyaient pas ou qui n'avaient pas confiance.



Au delà d'un manque de confiance, De Gaulles a sucité ces action du Maquis, sur pression des alliés pour des raisons stratégiques afin de créer des diversions. Les maquisards menaient des actions furtives de sabotage, le fait de se positionner sur des actions d'envergures ou ils étaient sensés tenir du terrain, comme une unité régulière n'était pas adapté au mode de fonctionement de ces combattants. c'est le cas du maquis des glières, qui a tenu en haleine quelques division allemandes, ou de la "république du Vercors" Si ces combattants ont accépté ce sacrifice, ils n'ont jamais pardonnés à de Gaulles le manque de soutient qui a suivi. Surtout que dans la plupart des cas il ne s'agissait pas de militaires de carrières ou de personnes qui souhaitaent ensuite rester dans l'armée, mais simplement des citoyens qui refusaient l'oppréssion allemande.
Revenir en haut Aller en bas
Olivier Chabanne
Pilier de comptoir
avatar

Nombre de messages : 4499
Age : 30
Localisation : St.Maur des fossés (94)
Humeur : Vaste débat...
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: ce jour   Jeu 20 Juin 2013, 18:50

Moi perso, la "résistance", j'ai un regard assez critique...

Pour moi la seule résistance française reste tous ces hommes qui ont rejoint l'Angleterre ou l'AFN pour continuer la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
globtrotter
Pilier de comptoir
avatar

Nombre de messages : 5568
Age : 73
Localisation : loin de mes racines
Humeur : ça dépend ce que j'ai en face de moi
Date d'inscription : 03/04/2012

MessageSujet: Re: ce jour   Ven 21 Juin 2013, 00:25

Bonjour


 Ce que j'appelle la résistance, c'est plus ceux qui se sont battu sur place, en France occupée, avec des armes dérisoires et sans uniforme reconnu, donc considérés par l'ennemi comme de simples bandits. Quand ils étaient pris, c'était dans le meilleur des cas la déportation, mais bien souvent la torture et le poteau d'exécution. Ceux qui ont pu rejoindre l'Angleterre ou l'AFN, avant de rejoindre le Tchad ou une autre contrée de la France libre, ils avaient un uniforme et étaient dans une armée régulière. Toute la différence est là. Les équipages français dans la RAF, lorsqu'ils étaient abattus, se disaient canadiens.
Quand on fait le bilan avec quoi les FFI se sont battus, il fallait en vouloir. Ils avaient des fusils, des pistolets et des fusils mitrailleurs récupérés lors de la défaite de juin 40. Ils ont reçu des pistolets mitrailleurs "Sten", des grenades, quelques fusils mitrailleurs "Bren", et en dernier de très rare "bazooka". En face, les allemands avaient des armes beaucoup plus performantes
en précision et en puissance de tir, comme les MG 34 ou 42, sans parler des flak de 20mm souvent utilisées pour détruire les positions du maquis, en plus des mortiers.
 Petite histoire; la "Sten" et la MP 40 avaient des munitions de 9mm parabellum. La "Sten" pouvait tirer des munitions allemandes, mais pas l'inverse, la PM 40 était détruite par l'explosion de la munition. Il valait mieux le savoir dans le cas de récupération d'une
arme allemande.
    Pour moi, les maquisards, les vrais, pas ceux de la 25 ème heure qui sont venus régler des comptes, ceux qui ont pris la décision très tôt et qui n'ont pas démérité je leur dois le plus grand respect.

 Amicalement
 @+   Yves
Revenir en haut Aller en bas
Xilef
Pilier de comptoir


Nombre de messages : 1019
Localisation : Saumur
Date d'inscription : 24/02/2009

MessageSujet: Re: ce jour   Ven 21 Juin 2013, 00:43

oui, evidemment, pour certain, des citoyens qui prennent les armes pour défendre leur idées, sans salaire  sans uniforme et sans retraite... et qui en plus marchent pas au pas
Revenir en haut Aller en bas
Zeus Olympien
Pilier de comptoir
avatar

Nombre de messages : 2582
Localisation : Kallithea 17673 Grece, entre la mer et Athenes
Humeur : De bonne
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: ce jour   Ven 21 Juin 2013, 01:06

 Bonsoir
Ce n'est pas moi qui viendrait prendre part au dialogue entre les FFL et les résistants tous confondus, je pense qu'il y a encore a l'heure actuelle bien des zones d'ombres. Il me semble que la résistance a vraiment commencée en France apres l'invasion de la Russie, mais je peux me tromper.
Bonne nuit
Zeus Olympien
Revenir en haut Aller en bas
Pat95
Doré sur tranche
avatar

Nombre de messages : 13717
Age : 62
Localisation : Taverny (95)
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: ce jour   Ven 21 Juin 2013, 08:58

La résistance en France est en réalité multiforme et embryonnaire au départ. Les uns ont réjoint la France libre et y parvenus quand c'était possible. Les autres qui sont restés pour diverses raisons. La majorité des Français a été assommé par l'ampleur de la défaite et comptait sur Pétain qui a "fait don de sa personne". Le général de Gaulle alors était un illustre inconnu pour la plupart. Mais il a réussi petit à petit à rassembler autour de lui des résistants de tout poil. D'abord par sa volonté de faire face et par son souci d'unité nationale, par la radio, par les exploits des FFL qui renforçaient sa légitimité en France et dans le monde et enfin quelques hommes comme Jean Moulin (qui rappelons-le était un préfet donc quelqu'un qui avait le sens de l'Etat). Ne pas oublier non plus que beaucoup de Français étaient patriotes, anti-allemands mais très souvent attentistes. Beaucoup de pétainistes étaient anti-allemands mais respectueux de la légalité et ne sont pas collaborationnistes par idéologie (ne pas oublier que les députés ont voté les pleins pouvoirs à Pétain). Ce qui est le cas de l'Armée d'Afrique, la police et la gendarmerie... Certains d'entre eux se lancés dans la résistance en cachant des armes, en se préparant à la guerre dans les djebels de l'AFN et même en espionnant les Allemands. Les communistes n'ont pas eu, au départ, une attitude franche. Le parti communiste n'a pas bougé quand les Allemands étaient à Paris (pacte germano-soviétique oblige), certains communistes ont même demandé l'autorisation aux Allemands de publier l'Humanité alors interdit par le gouvernement Daladier de 1939. En revanche, certains militants, patriotes et anti-nazis, comme Auguste Lecoeur, Rol-Tanguy, Charles Tillon, Guingouin... se sont lancés dans la résistance dès fin 1940 mais à titre individuel. C'est seulement à partir du 22 juin 1941 que le parti s'est lancé en entier dans la résisistance. Enfin, pour clore le débat sur l'attitude des Français pendant l'occupation, prenons le cas de l'Action française : une partie s'est lancée dans la résistance spontanément comme Gilbert Renault alias Rémy, d'autres suivent Pétain jusqu'à l'absurde comme Charles Maurras et enfin d'autres (une minorité) dans la collaboration pure et dure comme Brasillach. On peut en dire autant dans les autres partis : les socialistes Marcel Déat et Pierre Laval, comme l'ancien communiste Jacques Doriot sont devenus collaborationnistes alors que d'autres sont entrés plus ou moins dans la résistance. Pour de Gaulle, la grande responsabilbité de Vichy a été d'égarer une grande partie de Français et des institutions dans une politique équivoque vis à vis de l'occupant et des alliés. Ce qui explique cette atmosphère de guerre civile de 1943-1944 qui a été évitée de justesse par l'autorité du Général de Gaulle et du GPRF.

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
globtrotter
Pilier de comptoir
avatar

Nombre de messages : 5568
Age : 73
Localisation : loin de mes racines
Humeur : ça dépend ce que j'ai en face de moi
Date d'inscription : 03/04/2012

MessageSujet: Re: ce jour   Ven 21 Juin 2013, 14:18

Bonjour

Merci Pat pour ton analyse détaillée. La résistance a existé aussi dans l'armée d'armistice, et ceci dès le départ en dissimulant du matériel
à la commission d'armistice, et peu de temps après par le CDM, camouflage du matériel. En Dordogne, la gendarmerie fermait des routes
pendant que du matériel bricolé était testé, ça c'est aussi une forme de résistance.
 Merci aussi de parler de Georges Guingoin, qui était communiste, mais n'a jamais suivi les consignes de son parti, mais surtout ses convictions personnelles. Il a toujours refusé les consignes de sabotage de l'armement français. Il a formé son groupe de résistant en juillet
1940. Lors des combats, il a toujours tenu compte des risques de représailles sur la population et de ce fait, ne faisait pas n'importe quoi.
Le fait qu'il ne suive pas les consignes de son parti lui a valu plusieurs tentatives pour le liquider. La guerre finie, ses anciens "camarades"
qui avaient acquis une certaine notoriété n'ont pas hésité à l'humilié et le faire emprisonner sur de fausses déclarations. Il est resté un homme droit et juste.
Le curé de Chatain (86), dès la fin de la campagne de France, a organisé un réseau de passeurs, pour évacuer vers la zone dite libre. Les gens qu'il hébergeait et évacuait étaient aussi bien des soldats français égarés, des juifs, des communistes, des gens qui refusaient l'occupation et la soumission. Pris, il a été déporté en Allemagne. Après la guerre, il a continué un autre combat, un peu à l'image de l'abbé
Pierre. Il utilisait ses relations avec des dirigeants d'entreprises pour que de pauvres gens aient un travail et un salaire. Dans la deuxième
moitié des années 60, lors de la sépulture civile d'un ancien résistant, le curé est venu pour présenter le drapeau. Un gars dans l'assistance
dit au curé:" il n'était pas croyant, il s'enterre civilement", et le curé de répondre:" peu importe, nous avons mené le même combat et je suis venu lui rendre les honneurs du drapeau"!!
Celui qui est devenu le chef du maquis charentais a fait la campagne de France au 26è régiment d'infanterie coloniale. Fait prisonnier comme beaucoup le 17 juin, il fausse compagnie le 23 mais est repris le 25. Après plusieurs tentatives infructueuses, il ne réussi à revenir en France qu'après deux mois de galère en janvier 1943. Plus de 600km de marche de nuit uniquement à travers l'Allemagne et la France occupée. C'est aussi une forme de résistance.
 Souvenons nous d'eux

Amicalement
 @+   yves
Revenir en haut Aller en bas
Zeus Olympien
Pilier de comptoir
avatar

Nombre de messages : 2582
Localisation : Kallithea 17673 Grece, entre la mer et Athenes
Humeur : De bonne
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: ce jour   Ven 21 Juin 2013, 14:47

 Bonjour
Voila ce que j'attends qui a un rapport avec la discussion. Je l'ai trouvé sur EBAY



L'interieur du livre







A bientot
Zeus Olympien  
Revenir en haut Aller en bas
Pat95
Doré sur tranche
avatar

Nombre de messages : 13717
Age : 62
Localisation : Taverny (95)
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: ce jour   Ven 21 Juin 2013, 20:31

Voilà des exemples bien vivants de la résistance. Il est à noter que beaucoup de personnalités communistes résistantes de la première heure que j'ai citées (Auguste Lecoeur, Charles Tillon, Rol-Tanguy, Georges Guingouin...) ont eu des ennuis avec le PCF après la guerre et n'ont jamais accédé à des responsabilités importantes au sein de l'appareil communiste. Ils ont été en effet écartés, ou pire, radiés.
C'est qu'on n'aimait pas les têtes qui dépassaient là-bas ! Very Happy
La chance de la France était d'avoir eu le Général de Gaulle à ce moment-là car, non seulement, il a refusé l'armistice et incarné la résistance à l'ennemi mais il a su unifier l'armée et la résistance intérieure (avec Jean Moulin) et aussi tenu tête aux manigances des alliés et en particulier de l'Administration Roosevelt. D'ailleurs c'est un diplomate français Alexis Léger, alias Saint-John-Perse, qui a été le mauvais conseiller de Roosevelt en le braquant contre de Gaulle. En effet, l'attitude des Français en exil a été très équivoque et n'a pas arrangé la cause gaulliste aux USA, comme à Londres d'ailleurs. Raoul Ageron qui représentait la France libre à New-York a fort bien décrit l'atmosphère surréaliste de nombreux français de là-bas qui se déclaraient anti-allemands, anti-vichystes et... anti gaullistes aussi !!! Dont Saint-Exupéry. C'est  tardivement que celui-ci a repris le service, en 1943, dans l'armée de l'air pour connaître une fin que vous savez.

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Laffly72
Pilier de comptoir
avatar

Nombre de messages : 794
Age : 72
Localisation : Condat prés de Limoges
Humeur : Bonne avec de la Résine ou du Plastique
Date d'inscription : 12/01/2011

MessageSujet: Re: ce jour   Ven 21 Juin 2013, 22:02

Bonsoir Pat 95,

Effectivement Patrick, Georges Guingouin a eu de sérieux ennui avec son propre parti, aux élections municipales de Limoges et ce jusqu'a 1947;
D'ailleur lors de la visite du Général de Gaulle il n'est pas présent sur la photo lors de la visite de celui-ci à Limoges (voir livre d'Albert Chaudier paru au Editions Lavauzelle LIMOGES 44-47 capitale du maquis.
Georges Guingouin qui libéra Limoges fut même emprisonné (voir L'affaire Guingouin de Michel Taubmann édition Lucien SOUNY).

Je ne sais pas si de Gaulle n'a pas voulu faire le prix fort au FTP vu les dissensions qu'il y avait eu avec Jean Moulin.

Amicalement.
Laffly72
Revenir en haut Aller en bas
Pat95
Doré sur tranche
avatar

Nombre de messages : 13717
Age : 62
Localisation : Taverny (95)
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: ce jour   Ven 21 Juin 2013, 22:31

Il est vrai que les relations entre diverses personnalités de la résistance n'ont pas été de tout repos. Ce qui est le cas entre Jean Moulin d'une part et Pierre Brossolette et Henri Fresnay d'autre part...
Même au sein de la France libre où le général de Gaulle et l'amiral Muselier ont fini par se détester cordialement.

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
nicomore
Pilier de comptoir
avatar

Nombre de messages : 2429
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Humeur : au poil !
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: ce jour   Ven 21 Juin 2013, 22:39

Votre connaissance du sujet m'impressionne !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.esci-diorama.com
Zeus Olympien
Pilier de comptoir
avatar

Nombre de messages : 2582
Localisation : Kallithea 17673 Grece, entre la mer et Athenes
Humeur : De bonne
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: ce jour   Ven 21 Juin 2013, 22:48

 Attends Nicomore! ce n'est que le début
Zeus Olympien  
Revenir en haut Aller en bas
Laffly72
Pilier de comptoir
avatar

Nombre de messages : 794
Age : 72
Localisation : Condat prés de Limoges
Humeur : Bonne avec de la Résine ou du Plastique
Date d'inscription : 12/01/2011

MessageSujet: Re: ce jour   Sam 22 Juin 2013, 10:19

Bonjour à TOUS,

Oui Bernard, aborder la résiistance est un vaste sujet, dés fois avec ''Pimpon'' nous en parlons surtout dans le Limousin ''La petite Russie'' son grand-pére avait été aidé a récupérer les containeurs parachutés au Mont-Gargan point culminant de la Haute Vienne le 14 Juillet 1944 certains parachutes étaient blanc, bleu, rouge (récupéré par des dames, devinez???)
Je pense que parler de ces faits c'est un peu leur rendre hommage!!! Ne pas oublier
Concernant Le Colonel Georges Guingouin, j'ai relu le livre pour plus de précision:
Maire de Limoges de 1945 à 1947, fin de 1952 exclu du parti communiste dans les procédés de la tradition Stalinienne.
Aprés avoir frôlé la mort dans les geôles de la IV république en fin 1952, ne sera que totalement innocenté en 1959.
Sa fille Michelle continue son devoir de Mémoire.

Laffly72
Revenir en haut Aller en bas
Zeus Olympien
Pilier de comptoir
avatar

Nombre de messages : 2582
Localisation : Kallithea 17673 Grece, entre la mer et Athenes
Humeur : De bonne
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: ce jour   Sam 22 Juin 2013, 10:57

 Moi ces problemes liés au parti communiste de cette époque me font irisé le poil, pendant que certains prenaient des risques d'autres étaient planqués en Russie .............. un nom! un seul! MAURICE THOREZ qui apres la guerre a eu toutes les charges et pas des petites dont il était accusé, sans suite.
 De toute manière il en a ete de meme ici en Grece, les CAPITANIOS qui étaient les chefs communistes résistants durant toute la guerre ont ete vendus par la direction du KKE (Koumunistiko Koma ELLADOS) aux Anglais en 1946 durant la guerre civile. Ils ont ete décapités.
Il existe un enorme volume sur ces heros de la resistance Grecque en langue Francaise, le titre est CAPITANIOS.
A plus
Zeus Olympien  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ce jour   

Revenir en haut Aller en bas
 
ce jour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Qui fête Noël ou le jour de l'an à Disney ?
» Offre voyage-prive.com séjour à -55% dès le 22/06
» Billet 1 jour/2 parcs à 19 euros pour 5 personnes grâce à Velouté !
» [All GPS] Mise à jour des radars pour Tomtom et iGO8 et les autres ...
» OS: Jour - J [FINI.] ^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La passion à l'échelle de l'histoire :: Le café du commerce :: Sujets de société-
Sauter vers: