La passion à l'échelle de l'histoire


 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

  Oradour sur Glane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
globtrotter
Pilier de comptoir
avatar

Nombre de messages : 5566
Age : 73
Localisation : loin de mes racines
Humeur : ça dépend ce que j'ai en face de moi
Date d'inscription : 03/04/2012

MessageSujet: Oradour sur Glane   Lun 10 Juin 2013, 14:41


Bonjour

Et oui, nous sommes le jour anniversaire du massacre de 642 personnes de la petite localité de Haute Vienne, Oradour sur Glane. C'est à environ 51 km de mon lieu de naissance. La 2 SS "Das
Reich" qui était sans cesse harcelée par la résistance depuis son départ de son cantonnement sur Montauban, et après avoir marqué son parcours de divers atrocités, a voulu frapper un grand
coup. Elle a appliqué les mêmes méthodes qu'à l'est, encercler et tout détruire pour marquer la population environnante et lui éviter de rejoindre la résistance. Cette localité Limousine était
facile à encercler, puisque ceinturée par un mur, avec seulement deux ouvertures l'une au sud vers Limoges et l'autre au nord vers Confolens (16).
Le général qui commandait la "Das Reich" était Heinz Lammerding, les responsables du massacre sont Heinz Barth et Adolph Diekmann. Aucun des bourreaux ne fut extradés vers la France
après la guerre pour y être jugés. Lammerding avait une société de transport après la guerre, et les uns et les autres sont morts tranquillement chez eux.
J'ai eu le témoignage de deux anciens résistants, l'un Habitait à Mortagne sur Sèvre (85), l'autre près d'Orléans (45). Tous les deux mon affirmé que les deux derniers camions qui ont quitté
la cité martyre étaient des camions de miliciens. Ils ont tiré dessus, touchant un gars dans chaque camion, dont le dernier est tombé au sol. Après avoir vu les corps dans les granges et dans
l'église, avec un bébé crucifié sur la porte, les maquisards ont fait subir au milicien le même sort que lorsqu'un des leurs tombait entre les mains de ces traitres. Il a du creuser son trou avant
d'être exécuté et enseveli, sans repère de l'emplacement.
J'ai visité sept fois ce lui chargé de mémoire, et la première fois, il y avait encore devant l'hôtel dans l'église un landau criblé d'impacts de balles. On a de suite l'idée de la hauteur du tir fait pour
briser les jambes et éviter que des personnes puissent s'enfuir avant l'incendie. Dans l'église, la cloche fondue était tombée au sol. Le pire que j'ai connu, c'est lors d'une visite en novembre,
pas une feuille sur les arbres, le brouillard comme une chape de plomb venait ajouter un côté encore plus sinistre et pesant.
Ce que j'ai appris aussi des deux anciens résistants, c'est qu'une seule maison n'a pas été incendiée, elle se trouve près de l'entrée côté Cofolens, les gens seraient partis avec les SS. Je dis bien
"seraient", car il ne reste plus grand monde pour pouvoir témoigner, et les archives du procès ne seront publiques qu'en 2053!!! Allez savoir pourquoi??? A moins que ce soit pour que l'on ne se
rappelle pas que la France a enrôlé un grand nombre de SS dans les rangs de la Légion étrangère pour les envoyer tuer des communistes en Corée. Tout comme on a utilisé le bourreau de Jean
Moulin pour suivre les réseaux communistes en France. Il est vrai qu'à la fin de la guerre, ils avaient un telle importance que De Gaulle a eu peur, et a souhaité les désarmer au plus vite.
Vous pouvez voir une vidéo sur la cité martyr d'Oradour sur Glane, sur Smile 10/06/1944 Oradour sur Glane.
Dans le chiffre de 642 morts, si ce sont les corps qui ont été comptés, ok, mais c'était un samedi, et de plus sur Arte, il y a eu des vidéos qu montaient qu'il y avait pas mal de réfugiés juifs dans
la localité. De plus, il ne faut pas oublier que dans les jours qui ont suivis, parmi les survivants qui avaient absolument tout perdu, maison et famille, un certain nombre se sont suicidés.

Vous pouvez voir une vidéo sur Smile , 10/06/1944 Oradour sur Glane

Souviens toi / Remember

Amicalement
@+ Yves
Revenir en haut Aller en bas
bosco76
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 6089
Age : 58
Localisation : Montivilliers par le Havre
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: Oradour sur Glane   Lun 10 Juin 2013, 16:00

Merci Yves de nous rappeler ce Drame !!
Une page d'histoire, une page de l'Histoire, qui nous rappelle que beaucoup ont fermé les yeux et éteint leur mémoire parce qu'à l'époque, il fallait pardonner, et surtout remettre de l'ordre et que l'ennemi d'hier devenait l'allié le plus sûr face à l'allier d'hier (qui lui non plus n'était pas très net) et qui était lui en train de devenir l'ennemi de demain.
Si l'Allemand était dans sa majorité "pardonnable" parce qu'ayant été entraîné peut-être bien malgré lui, certains n'auraient jamais du vivre leur vie tranquille jusqu'à très récemment encore (il y a eu un procès d'un Nazi il y a quelque temps, mais vu son grand-age et sa "sénilité (!!)"....)
La France a aussi eu ses zones d'ombres, et si beaucoup ont payé cher (d'avoir été du mauvais côté) dans les semaines qui ont suivi la Libération, il y a eu beaucoup de donneurs d'ordre qui sont passés au travers des mailles du filet, au nom du "service de la Patrie", allant même jusqu'à recommettre d'autres atrocités, toujours au nom de la France, à l'encontre d'autres populations "typées", à Paris et ailleurs ...
Certains d'autres symboles "Suprême" ont même taché leur honneur en tournant simplement la tête, juste pour ne pas voir, pour ne pas savoir...
Et aujourd'hui, maintenant que cela est loin, touristique (bon on l'enlève la 5ème plage du débarquement, celle qui ne fait pas recette ?), oublié (en tous les cas, pour ce qu'on en parle dans les médias : "c'est toujours la même chose"), il serait pourtant de bon ton de rappeler certaines choses, surtout quand un jeune qui n'avait juste que le tort de ne pas penser comme certaines "têtes rasées" meurt au milieu de la Capitale, sans que quiconque qui a assisté à la chose n'intervienne et que d'autres justifient l'acte en disant que, et je cite, "Si certains ne savent pas parler avec les mots, alors ils expriment leur mécontentement avec la violence !!" (Cela nous donne une idée du niveau intellectuel !!)
Et que les hommes et femmes "politiques" qui ont dit que le "sang allait couler" soient punis (pour Incitation au lynchage public ?), que les Maires (élu démocratiquement) qui refusent d'appliquer et de faire appliquer la loi (et en font la publicié, on croit réver!!) soient destitués, avec interdiction de se représenter à une élection avant, disons 50 ans de latence, et que les élus ayant trempés dans des magouilles se voient confisquer le centuple du montant présumé de leur magouilles. Et que les Laguarde, Juppé, (le meilleur d'entre nous), Chirac, Tapie, Sarko, Cahuzac, Guéant, Fabius, Strauss Kahn et les autres soient bannis de la vie politique, aillent pointer au chômage et ne vivent qu'avec le RSA car toutes leurs autres ressources auront été captées pour rembourser les torts qu'ils ont fait à la Démocratie !!(Oui, je sais, j'exagère !! Wink )
Leur exemple appellent les gens à voter pour les "Extrèmes maintenant bien policés", comme le 30 janvier 1933 où beaucoup de braves Allemands ont élu un brave homme (qui avait su se rendre bien "présentable", aux idées bien affirmées, parce qu'ils en avaient mare du "tous pourris". On sait ce qui en a suivi !!
Il faut comprendre et enseigner l'histoire de peur de l'oublier car l'histoire n'oublie rien et les mêmes erreurs provoqueront les mêmes catastrophes !!!
Revenir en haut Aller en bas
saran
Pilier de comptoir
avatar

Nombre de messages : 6617
Age : 59
Localisation : BALMA 31
Humeur : les sanglots longs des violons de l'automne berce mon coeur d'une langueur monotone
Date d'inscription : 12/02/2013

MessageSujet: Re: Oradour sur Glane   Lun 10 Juin 2013, 16:58

he oui,la vie continue (pour certain ,trop facile)
mais personne ne bouge tout vas bien ,je vais bien
fred
Revenir en haut Aller en bas
saran
Pilier de comptoir
avatar

Nombre de messages : 6617
Age : 59
Localisation : BALMA 31
Humeur : les sanglots longs des violons de l'automne berce mon coeur d'une langueur monotone
Date d'inscription : 12/02/2013

MessageSujet: Re: Oradour sur Glane   Lun 10 Juin 2013, 17:00

je vais au ski, aux iles bien,impec
fred
Revenir en haut Aller en bas
Laffly72
Pilier de comptoir


Nombre de messages : 753
Humeur : Bonne avec de la Résine ou du Plastique
Date d'inscription : 12/01/2011

MessageSujet: Re: Oradour sur Glane   Lun 10 Juin 2013, 19:41

Bonsoir à tous,

Merci Yves de rappeller cette tragédie qui a eu lieu dans ma région qui à l'époque était surnommée par les Allemands la ''Petite Russie'' du coup ils y ont apliqué les mêmes méthodes.

J'ai des amis trés proches qui ont y perdu des membres de leur famille, et un collègue de ma femme ses frères et soeurs, lui ce jour-là il avait une angine il n'avait pas été à l'ècole.

C'était un samedi la veille de la Communion Solennelle, qui à cette époque représentée beaucoup au point de vue religieux même dans une région ôu le parti communiste était implanté (d'ailleurs proche de la ville de St-Junien)

Comme tu dis Yves 642 Victimes c'est le chiffre annoncé mais il y avait aussi des réfugiés et des gens d'autres villages c'était jour de foire.

Tout était réuni.

Notre région se bat pour que l'on se souvienne d'ailleurs à l'entrée du village martyr, aussi que de la route venant de Limoges que celle de St-Junien il y a deux panneaux ""REMENBER""

Actuellement il n'y a plus que deux survivants rescapés des tueries à la mitrailleuse dans les granges, Messieurs Darthout et Hébras.

Voilà pour vous une partie de de ce que je sais.

Actuellement il y a un fait qui a eu lieu le 9 juin 1944 qui fait poser beaucoup de questions la disparition d'un commandant (Kamfpe) de la Das Reich qui roulait à l'avant de ses troupes et qui a été pris par les maquis vers
Eymoutiers, à votre avis que lui est-il arrivé ainsi qu'a son chauffeur le 11 Juin lorsque ce drame d'Oradour c'est sû, mais voilà leurs tombes sont introuvables, plusieurs hypothése sont émises.

Amicalement à tous.
Laffly72












Revenir en haut Aller en bas
saran
Pilier de comptoir
avatar

Nombre de messages : 6617
Age : 59
Localisation : BALMA 31
Humeur : les sanglots longs des violons de l'automne berce mon coeur d'une langueur monotone
Date d'inscription : 12/02/2013

MessageSujet: Re: Oradour sur Glane   Lun 10 Juin 2013, 20:00

ayant été 3 fois sur place ,les mêmes frissons
fred
Revenir en haut Aller en bas
globtrotter
Pilier de comptoir
avatar

Nombre de messages : 5566
Age : 73
Localisation : loin de mes racines
Humeur : ça dépend ce que j'ai en face de moi
Date d'inscription : 03/04/2012

MessageSujet: Re: Oradour sur Glane   Lun 10 Juin 2013, 21:08


Bonsoir à tous

Si j'ai tenu à rappeler cette tragédie, c'est que certains ont la mémoire courte. Les événements récents sont là pour nous le rappeler, ça fait froid dans le dos. Il ne faut pas perdre de vue le
déroulement des événements il y a 80 ans, le chômage, le racisme et tout ce qui va avec.
Le même drame qu'à Oradour sur Glane a failli se produire dans une localité à 6 km de chez mes parents. Les troupes de répressions avaient déjà rassemblé la population dans le parc à côté de
l'église, avec la participation de la milice locale dont le chef était un professeur de philosophie de l'université de Bordeaux. Ils cherchaient des SAS anglais qui étaient en sécurité dans une ferme
d'une petite bourgade à quelques kilomètres, mais n'ont pas été découverts. Après la guerre, le chef de milice a été jugé et a eu une interdiction de séjour en France pendant cinq ans, qu'il a
passés chez Franco qui été tout heureux de l'accueillir. Par contre sa complice qui prenait du bon temps avec un oberleutnant, alors que son mari était prisonnier, a été fusillée avec son amant
à Angoulême. Ils avaient fait déporter bon nombre de jeunes vers l'Allemagne. Deux fois, elle a failli faire prendre tout les cadres du maquis "Bir'Hacheim".
Pour de ce qui est des gars du maquis "Soleil", j'ai eu un oncle de Rochechouart (87), qui me disait les craindre autant que les allemands. Ce groupe était composé de républicains espagnols,
de communistes purs et durs, de droits communs etc... des gars près à tuer pour récupérer les affaires d'un autre.
Pour Laffly72, en 1965, à St Christophe (16), j'ai travaillé avec un jeune dont un de ses oncles, rescapé du massacre, s'est suicidé quelques jours plus tard. C'est vrai qu'il y avait un rassemblement
de population plus important que la simple population locale. Mon père savait qu'il y avait plus de monde et avait entendu parler d'une noce ou un truc comme ça. En fait c'était le marcher. Cette
période a laissé des traces dans ma famille, deux cousins du côté maternel ont été pris et fusillés sur dénonciation, devant le reste de la famille. Le jour même de ma naissance, mon père et mes
deux frères les plus âgés ont échappé à une rafle pour servir d'otages en cas d'accrochage avec la résistance. Trois membres de la famille d'une belle-soeur n'ont pas eu cette chance. Pris à
Charroux (86), il ont été fusillés le lendemain dans une sablière à Le Vigeant (86). La terrible colonne du général Elster a jalonné son parcours de tombes de civils innocents. Elle se rendra aux
américains à la mairie d'Arçay au sud de Bourges. C'est l'équipement de 20000 soldats allemands que reçoivent les américains, et rien pour la résistance qui se battait avec des armes d'un autre
âge, et inappropriées contre des véhicules blindés.
Nous n'allons pas réécrire l'histoire, mais n'oublions pas le passé tragique.

Amicalement
@+ Yves
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oradour sur Glane   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oradour sur Glane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le massacre d'Oradour-sur-Glane
» Devoir de mémoire - Oradour sur Glane
» Oradour sur Glane
» Oradour-sur-Glane
» Oradour sur Glane, village sacrifié.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La passion à l'échelle de l'histoire :: Le café du commerce :: Sujets de société-
Sauter vers: