La passion à l'échelle de l'histoire


 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 fcm 2c - Plans ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Nieuport
Bien connu de nos services
avatar

Nombre de messages : 453
Age : 51
Localisation : Poitiers, France
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: fcm 2c - Plans ?   Dim 04 Fév 2018, 12:09

Bonjour Alain,

Merci pour ces explications détaillées.
En fait, ce que je recherche, ce n'est pas tant l'aspect "sortie d'usine", mais plutôt première affectation en unité, couleur et éventuels marquages.
Question annexe : quand ont ils été réellement affecté en unité ?

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
http://eric.gallaud.perso.sfr.fr/index.htm
alain adam
Bleusaille
Bleusaille
avatar

Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: fcm 2c - Plans ?   Lun 05 Fév 2018, 20:51

Le 3e bataillon du 551e RCC reçoit en dotation les FCM2C le 1er mars 1923 .
( AS 1 , 6 et 15 ) . Les chars seront par la suite affectés au 51e BCC , puis 511e RCC ( 1929/1930 ) .
En 1939 le 511 est dissous et le 51e BCC recrée ( ainsi que les 9e et 37e BCC : 9e sur char Renault R35 , 37e sur char B1 , plus tard sur B1bis ) .
Les chars auront été au préalable livrés des fin 1921 au groupement lourd III de Châteaudun . On peut imaginer que c'est a cette période ( entre 1921 et 1923 ) qu'il recevront leur numérotation et leurs marquages régionaux . Je n'en sais malheureusement pas plus pour le moment .

Amicalement ,
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Pascal
Tracks Leader
avatar

Nombre de messages : 7130
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: fcm 2c - Plans ?   Mer 07 Fév 2018, 17:37

Si on pouvait éviter les approximations, la discussion y gagnerait.

Tout d'abord, le gris acier n'existe pas dans la nomenclature française pour les chars, j'imagine qu'il doit s'agir du gris bleu artillerie. A moins qu'il ne s'agisse d'une teinte propre aux chantiers navals. Ceci étant posé, il faut être devin pour déterminer une teinte sur une photo en noir et blanc.

A partir de l'armistice, les chars ne sont plus camouflés car les pigments colorés coutent chers tout simplement. Ils sont donc en vert olive uni. Cependant, on remarque dès le début des années vingt quelques bariolages sur les FCM 2 C.

Je vous livre ici un extrait d'un de mes articles écrit pour la défunte revue TMV qui détaille le parcours des chars "lourds" de l'armée française:

"En 1918, les chars lourds de l'armée française sont répartis dans trois Groupements Lourds. Les A.S. (Artillerie Spéciale) qui les composent sont numérotés en fonction du type de chars (1 à 4 pour les Schneider et 10 à 13 pour les Saint-Chamond). Lorsqu'ils sont retirés du service ce sont les Mark V* qui sont affectés aux Groupements Lourds 1 et 2 dans le courant de 1919, sauf 10 exemplaires qui serviront à l'instruction des équipages. Les dix FCM 2C viendront compléter le troisième Groupement Lourd (ex AS 1, 6 et 15) et le 1er mars 1923, ils formeront les trois bataillons du 551e Régiment de Chars de Combat stationné à Besançon, Lunéville et Châteaudun. Les chars Mark V*ne sont pas très fiables et en février 1929 le 551e RCC est dissous. Les chars encore en état sont affectés à des tâches de servitudes ou à la traction des canons de 155 GPF du régiment d'artillerie de Bourges où ils ont été affectés avec les FCM 2C de l'ancien 3/551 devenu 51e bataillon de chars lourds. Cette unité reprendra d’ailleurs les traditions des AS 327, 1, 6 et 15. Ce bataillon sera lui-même dissous et son matériel sera versé au 511e RCC. A sa formation le 511e Régiment ne dispose donc que de trois FCM 2C (les sept autres étant stockés), de douze chars FT et des cinq premiers chars B1. En fait, des chars lourds ne subsiste très vite que les 3 FCM 2 C. Le char B1 n’est à proprement parler un char lourd et le régiment perçoit d’abord des chars FT puis des Renault R35 afin de compléter les effectifs. Jusqu’à la veille de la guerre l’unité va se partager entre vie de caserne, manœuvres et exhibitions. Le 27 Août 1939, le régiment se met sur pied de guerre, puis il est dissous par création du groupe de chars n° 511, les R35 forment le 9e BCC, les chars B1 le 37e BCC et les FCM 2C le 51e BCC".

Pascal

_________________
L'ennemi est bête, il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui. (Pierre Desproges)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.minitracks.fr
alain adam
Bleusaille
Bleusaille
avatar

Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: fcm 2c - Plans ?   Jeu 08 Fév 2018, 21:33

Pascal a écrit:

Tout d'abord, le gris acier n'existe pas dans la nomenclature française pour les chars, j'imagine qu'il doit s'agir du gris bleu artillerie. A moins qu'il ne s'agisse d'une teinte propre aux chantiers navals. Ceci étant posé, il faut être devin pour déterminer une teinte sur une photo en noir et blanc.
Pascal

Tu m'as mal compris,, ce que je voulais dire, c'est que ce sont des pièces de blindages apposées sans peinture dont il s'agit , donc du gris acier pur et brut . La je peux faire un pari , vu qu'il restait des marques a la craie sur certains éléments .



Pascal a écrit:
Si on pouvait éviter les approximations, la discussion y gagnerait

Bien d'accord, mais je vois que tu n'en sais pas plus que moi Surprised



Alain
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: fcm 2c - Plans ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
fcm 2c - Plans ?
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Bons Plans BD !!
» fcm 2c - Plans ?
» avis de marché - Auch (32) - restauration documents archives (plans, journaux, affiches, registres...)
» Recherche plans canon de 47 et P17
» Plans de réseaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La passion à l'échelle de l'histoire :: Trackstory :: Blindés français-
Sauter vers: