La passion à l'échelle de l'histoire


 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerGroupesConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Caporal Chef Camille Danjou

Aller en bas 
AuteurMessage
Pascal
Tracks Leader
avatar

Nombre de messages : 7130
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Caporal Chef Camille Danjou   Jeu 10 Oct 2013, 15:39

Je vais donc inaugurer cette rubrique avec une citation à l'ordre de l'armée de mon père :



Il me racontait que les allemands s’étaient retranchés dans un cimetière et s'abritaient dans les tombes.

Pascal

_________________
L'ennemi est bête, il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui. (Pierre Desproges)


Dernière édition par Pascal le Ven 11 Oct 2013, 14:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.minitracks.fr
bilou06
Pilier de comptoir
avatar

Nombre de messages : 4071
Age : 56
Localisation : Nice
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Caporal Chef Camille Danjou   Jeu 10 Oct 2013, 22:03

Quel beau document que tu nous montre là !!!
Revenir en haut Aller en bas
Pat95
Doré sur tranche
avatar

Nombre de messages : 13759
Age : 63
Localisation : Taverny (95)
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Caporal Chef Camille Danjou   Jeu 10 Oct 2013, 22:32

416e RI ?
C'était à quelle bataille ? Ou plutôt quel combat ?
Beau document et beau témoignage !

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Alain
Admin
avatar

Nombre de messages : 15117
Age : 64
Localisation : ORLEANS
Humeur : Venir ici me la rend bonne !
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Caporal Chef Camille Danjou   Jeu 10 Oct 2013, 23:26

rapide recherche en septembre octobre 1915 le 416e était sur le front de champagne vers la main de massiges..mais a verifier

_________________
Alain        

Revenir en haut Aller en bas
saran
Pilier de comptoir
avatar

Nombre de messages : 6777
Age : 60
Localisation : BALMA 31
Humeur : les sanglots longs des violons de l'automne berce mon coeur d'une langueur monotone
Date d'inscription : 12/02/2013

MessageSujet: Re: Caporal Chef Camille Danjou   Ven 11 Oct 2013, 07:03

révérences:106: 
fred
Revenir en haut Aller en bas
Pat95
Doré sur tranche
avatar

Nombre de messages : 13759
Age : 63
Localisation : Taverny (95)
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Caporal Chef Camille Danjou   Ven 11 Oct 2013, 12:58

Il est temps de parler de nos grand anciens qui ont fait 14-18.
Les anecdotes seraient aussi les bienvenues...
J'ai trouvé quelques histoires de mon grand-père paternel racontées par mon père.

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Pascal
Tracks Leader
avatar

Nombre de messages : 7130
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: Caporal Chef Camille Danjou   Ven 11 Oct 2013, 14:01

Je vous propose de créer un post pour chacun de nos anciens.

Pascal

_________________
L'ennemi est bête, il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui. (Pierre Desproges)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.minitracks.fr
guilhemdelyon
Pilier de comptoir


Nombre de messages : 4002
Age : 37
Localisation : Lyon
Humeur : impossible n'est pas français...
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Caporal Chef Camille Danjou   Ven 11 Oct 2013, 16:48

super document, je vais l'utiliser en cours avec mes élèves à l'occasion. cela ne te gène pas ?
merci par avance
Revenir en haut Aller en bas
http://lesarmeesoubliees.blog4ever.com/
Pascal
Tracks Leader
avatar

Nombre de messages : 7130
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: Caporal Chef Camille Danjou   Ven 11 Oct 2013, 17:05

Non pas du tout au contraire, je posterais d'autres docs de toutes manières.

Pascal

_________________
L'ennemi est bête, il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui. (Pierre Desproges)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.minitracks.fr
Pat95
Doré sur tranche
avatar

Nombre de messages : 13759
Age : 63
Localisation : Taverny (95)
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Caporal Chef Camille Danjou   Ven 11 Oct 2013, 18:40

Pascal a écrit:
Je vous propose de créer un post pour chacun de nos anciens.

Pascal
OK, pas de problème. J'en ai au moins trois, voire 4. J'ai un arrière grand-père qui a été mobilisé mais n'a pas été au front car trop âgé. Mais c'était un sacré personnage !

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Pascal
Tracks Leader
avatar

Nombre de messages : 7130
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: Caporal Chef Camille Danjou   Lun 25 Nov 2013, 14:02

Bon, comme promis, je vais être plus complet sur le parcours de mon père lors des deux guerres mondiales, car j'ai la chance d'avoir pu conserver quelques documents.

Né le 5 mars 1893, garçon laitier à 11 ans. Il commence son service militaire en 1911 où il était clairon. Engagé volontaire le 31 Mars 1913 au 76ème RI, 7ème cie à Coulommiers Seine et Marne matricule de recrutement 3235, passe à la 9ème cie à Paris (caserne Clignancourt) par ordre du colonel le 28 mai 1913. Participe à la bataille de la Marne. Il reste dans cette unité jusqu’à fin Novembre 1914, date à laquelle il est évacué pour « courbature fébrile et début de typhoïde » sur l’ambulance des Islettes (en Lorraine). Ensuite il sera dirigé sur l’hôpital d’évacuation de Neufchâteau puis sur l’hôpital temporaire n° 17 à Juan les pins ou il reste 5 semaines. Il passe par le dépôt des convalescents du fort Carré à Antibes puis, après une permission de sept jours, il rejoint le dépôt de son régiment à Rodez.

Ensuite il part comme volontaire à la formation du 416e RI début 1915 à la 1ère Cie de mitrailleuses (des St Estienne à ce qu’il m’en disait). Il y fera la Somme et la Champagne, y compris l’attaque du 24 septembre 1915 (Citation à l’ordre de la division n° 45 le 15 Octobre 1915), puis l’alsace et la bataille de Verdun, à la 154ème DI avec le grade de Caporal. Il sera gazé, l’armée française n’avait pas doté ses soldats de masques à gaz et il me racontait que lui est ses camarades s’en sortiront de justesse en urinant dans leur mouchoir, il en gardera un emphysème pulmonaire toute sa vie. Fait prisonnier lors de la bataille de Verdun dans le ravin de la dame le 7 mai 1916, près de la cote 304. Avant de partir pour Verdun, il m’avait dit que son régiment devait partir pour les Dardanelles mais que le bateau américain qui devait les transporter avait été coulé…

Interné en Allemagne à Hameln sur Weiser, province de Hanovre, il passe en mai 1918 devant une commission Suisse au camp de Mancheim en octobre. Désigné par cette commission pour être interné en Suisse comme grand blessé. Il fait partie du 3ème convoi. La révolution allemande (révolte à l’époque selon ses termes) éclate au moment où il approche de Constance. Son train est dirigé provisoirement dans un petit camp à proximité (quand on n’a pas de chance…). Il peut enfin rentrer en France par le premier convoi réformé et arrive à Lyon le 20 Novembre 1918. Il obtient (enfin) une permission de 20 jours le 1er Août 1919, puis sera affecté à la garde de prisonniers autrichiens jusqu’à la fin 1919.

En 1940 il n’est pas mobilisé, je suppose suite à son emphysème (il était passé devant une commission de réforme qui lui avait refusé une pension). Il sera brancardier à la croix rouge, membre de société sportives et militaires et FFI, il sera d’ailleurs convoqué pour être mobilisé en 1945. Il a eu visiblement des activités de résistant dans le Nord de la France si j’en crois un courrier d’un de ses amis.

Il a de tout temps été militant « pour le souvenir » et pour, comme il me l’a appris, que leurs souffrances n’aient pas été inutiles. Présidents d’associations « UNC » et « ceux de Verdun » tous les ans il m’emmenait en pèlerinage : Vaux, Douaumont (à propos le monument de Douaumont représente une épée enfoncée jusqu’à la garde pour symboliser la paix), l’ossuaire, la citadelle, Montfaucon, la tranchée des baïonnettes etc… Et chaque ancien ma parlait de « sa guerre ».

50 ans après le tumulte des canons et les cris d’agonies de ses amis le réveillaient en hurlant… Il était peu bavard sur ses combats, il disait juste qu’il avait dû tirer « pour sauver sa peau », qu’il avait entendu des copains hurler pendant des jours après leurs mamans les tripes à l’air entre dans le no mans land sans que personne ne puisse faire quoique soit. Il me racontait d’autres choses du même acabit…. Mais au final, je crois qu’il m’a préservé du pire…

Voici les documents, une lettre de 1913 qui montre bien que tout le monde s'attendait à la guerre bien avant Sarajevo :



La vie continuait normalement , voici une carte d'électeur pour élire un député le 26 Avril 1914 :





Mon père dans un atelier de fabrique de faux cols (plus tard, devenu artisan chemisier il en fera breveter un modèle) :



Il était aussi pompier volontaire :



Le 15 Octobre 1915 il est cité à l'ordre de la division (la date est erronée sur ce document) :



Le début Mai 1916, il est porté disparu lors de la bataille de Verdun, j'imagine l'angoisse de sa famille :



Puis il est reconnu comme ayant été fait prisonnier le Mai 1916 :



Son billet de train lors de son évacuation sanitaire :



Et son livret d'internement en Suisse :





Puis il est rapatrié en France :



Et après une permission bien mérité (8 mois après son retour !) :





il est affecté à la garde de prisonniers autrichiens :



On le voit ici à la garde du drapeau :



Pour finir, la plupart de ses médailles (j'ai les diplômes pour la plupart) :

.

Pour la seconde guerre mondiale j'ai peu de choses :

Sa carte de la croix rouge et son brassard :



Sa carte de FFI et son brassard :



et son ordre d'appel pour être mobilisé en tant que FFI :





J'ai d'autres choses comme une carte d'identité de 1944 un permis de conduire des années trente, diverses cartes de combattant, etc... si ça vous intéresse je peux vous les scanner bien évidemment. Et surtout interrogez, vos parents, vos grands parents, c'est bien le diable si personne n'a de souvenirs ou de photos ... Faites vivre cette rubrique de mémoire !

Pascal

_________________
L'ennemi est bête, il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui. (Pierre Desproges)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.minitracks.fr
Alain
Admin
avatar

Nombre de messages : 15117
Age : 64
Localisation : ORLEANS
Humeur : Venir ici me la rend bonne !
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Caporal Chef Camille Danjou   Lun 25 Nov 2013, 16:10

tous les documents du passe sont intéressants.
merci pour nous les faire partager

mais comme tu le dis si bien pascal cette rubrique n a pas été uniquement crée pour les modérateurs et le "patron".
alors on fouille les malles dans les greniers et on ressort les vieilles photos ,cartes postales , documents et objets divers de cette époque

..et on en fait profiter les copains Very Happy 






_________________
Alain        

Revenir en haut Aller en bas
Eymerick
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3558
Age : 27
Localisation : 01
Humeur : cool cool, zen zen, Lexomil
Date d'inscription : 19/04/2013

MessageSujet: Re: Caporal Chef Camille Danjou   Lun 25 Nov 2013, 23:00

Très intéressant ces documents, notamment la lettre de 1913 ou on ressent le contexte déjà tendu à la veille de la 1ere GM

On remarquera d'ailleurs l'antisémitisme l'attend de l'époque, avec la mention "religion" sur son livret d'internement
Revenir en haut Aller en bas
Pat95
Doré sur tranche
avatar

Nombre de messages : 13759
Age : 63
Localisation : Taverny (95)
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Caporal Chef Camille Danjou   Lun 25 Nov 2013, 23:17

Eymerick a écrit:
On remarquera d'ailleurs l'antisémitisme l'attend de l'époque, avec la mention "religion" sur son livret d'internement
Pas forcément, c'est pour ne pas se planter de religion en cas d'enterrement. A cette époque, on mourrait avec le secours de la religion. Il était donc important de savoir si on était catholique, protestant, orthodoxe, juif, voire musulman.

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Eymerick
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3558
Age : 27
Localisation : 01
Humeur : cool cool, zen zen, Lexomil
Date d'inscription : 19/04/2013

MessageSujet: Re: Caporal Chef Camille Danjou   Mer 27 Nov 2013, 20:16

Pat95 a écrit:
Eymerick a écrit:
On remarquera d'ailleurs l'antisémitisme l'attend de l'époque, avec la mention "religion" sur son livret d'internement
Pas forcément, c'est pour ne pas se planter de religion en cas d'enterrement. A cette époque, on mourrait avec le secours de la religion. Il était donc important de savoir si on était catholique, protestant, orthodoxe, juif, voire musulman.

Patrick
Pas faux,

Contrairement au cimetière américain, je ne crois pas avoir vu d'étoile de David dans les cimetières allemand, mais je n'ai pas non plus lu les noms de toutes les tombes
Revenir en haut Aller en bas
Saiun
Pilier de comptoir
avatar

Nombre de messages : 4241
Age : 43
Localisation : Longueville sur Scie(76) mes racines et Ivry(94) boulot, Palaiseau(91) Dodo, Dieppe(76) et Châlons(51) pour les clubs, Montbrisson(42) pour la belle famille et le reste de la france pour les potes!
Humeur : En ce moment, Mi figue, Mi patate, Mi graine... Et encore là, je suis positif...
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Caporal Chef Camille Danjou   Mar 17 Déc 2013, 09:56

Pat95 a écrit:
Eymerick a écrit:
On remarquera d'ailleurs l'antisémitisme l'attend de l'époque, avec la mention "religion" sur son livret d'internement
Pas forcément, c'est pour ne pas se planter de religion en cas d'enterrement. A cette époque, on mourrait avec le secours de la religion. Il était donc important de savoir si on était catholique, protestant, orthodoxe, juif, voire musulman.

Patrick

C'est parfaitement exact!!! En cas de décès, il fallait savoir quel aumonier mander pour l'inhumation...

Il est sûr aussi, quand on voit la lettre de 1913, que nos anciens n'étaient absolument pas dupe de la situation...

Merci beaucoup pour ce parcours Pascal, C'est un morceau d'Histoire, et avec un grand "H"... Surtout qu'il a survécu à cette boucherie... Effectivement, je me doute qu'il a dû te préserver d'autres récits, beaucoup moins narrable... Beaucoup d'ancien que j'ai rencontré on mis très longtemps avant de parler, quand ils en éprouvaient le besoin... Mon arrière-grand-père ne m'en a jamais parlé, et mon grand père ne m'a donné que des brides de la seconde (une autre partie, je l'ai découvers tout seul...)... Et c'est pourtant à moi qu'il en avait dit le plus... De mon arrière-grand-père, au sujet de la première, c'est par ma grand-mère que j'en ai eu des infos... Et pas grand-chose encore..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Caporal Chef Camille Danjou   

Revenir en haut Aller en bas
 
Caporal Chef Camille Danjou
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Caporal Chef Camille Danjou
» réussite examen caporal et caporal chef
» Caporal-Chef(e)
» 2e REP caporal chef.
» Caporal Nicolas BELDA

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
La passion à l'échelle de l'histoire :: Première guerre mondiale :: Documents et témoignages-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: